Les chiffres-clés de l'économie de Charente Maritime

PÊCHE - CONCHYLICULTURE

Nombre de marins pêcheurs par genre de navigation et par quartier maritime en 2012

La Rochelle Marennes Oléron Poitou-
Charentes
France
métropolitaine
Grande pêche / / / / 1 123
Pêche au large 149 51 / 200 3 255
Pêche côtière 42 95 51 188 2 630
Petite pêche 146 185 79 410 9 451
Cultures marines 380 964 72 1 416 4 718
Total 717 1 295 202 2 214 21 177
Evolution 2011-2012 (%) -3,5 -0,8 -11,8 -2,8 -0,8

Source : Direction des Pêches maritimes et de l'Aquaculture (DPMA, champ : un marin qui embarque sur plusieurs
navires immatriculés dans le même quartier ou dans plusieurs quartiers compte pour 1. Le calcul se fait en cumulant
les jours de navigation du marin et en l'attribuant au genre de navigation (type de pêche) dominant ainsi qu'au
quartier maritime d'immatriculation du navire concerné).

Ventes des pêches maritimes en 2013

La Rochelle Poitou-Charentes France métropolitaine
Quantité
vendue (t)
Valeur
des ventes
(x1000 €)
Quantité
vendue (t)
Valeur
de ventes
(x1000 €)
Quantité
vendue (t)
Valeur
des ventes
(x1000 €)
Poissons 3 570 25 756 3 570 25 756 102 373 353 285
Crustacés 296 2 736 296 2 736 6 244 46 981
Céphalopodes
et assimilés
1 746 7 124 1 749 7 124 16 462 68 216
Coquillages 48 240 48 240 24 143 49 438
Algues 2 281 8 125 2 281 8 125 52 953 113 409
Total 7 945 43 979 7 945 43 979 202 180 631 321
Evolution
2010-2011 (%)
0,7 13,7 0,7 13,7 4,8 11,4

Source : FranceAgriMer, champ : pêche fraîche, congelée ou transformée

Entreprises et emploi du secteur conchylicole

Charente-
Maritime
%
national
Nombre d'entreprises 1 018 31
Emploi total Nbre de personnes 7 323 38
Nbre d'UTA 3 142 32
Emploi permanent Nbre de personnes 3 046 31
dont temps complet 2 337 31
Nbre d'UTA 2 667 31
Emploi saisonnier Nbre de personnes 4 277 46
Nbre d'UTA 474 41

Source : MAP , DPMA (Enquête aquaculture 2006, dernières données
actuellement disponibles)

Production conchylicole 2015-2016

Production
(t)
Part dans
la production
nationale (%)
Huîtres creuses 52 000 42
Moules de bouchot 4 000 5
Autres moules 1 200 4

Source : Comité national de la conchyliculture

En quelques mots

L’ostréiculture de Charente-Maritime s’appuie sur des spécificités locales : un bassin de captage naturel ostréicole majeur en France, l’affinage des huîtres en claires (où subsiste la navicule bleue, algue qui donne sa couleur verte aux huîtres locales). La profession française connaît, aujourd'hui, une surmortalité du naissain d'huîtres creuses.

Le département commercialise chaque année près de la moitié des expéditions nationales d'huîtres creuses (53 000 tonnes en 2008, soit 47 % des ventes françaises) et représente 38 % de l’emploi conchylicole français (2006).

Le secteur de la pêche, frappé, comme au plan national par la hausse des prix des carburants en 2008 puis par la récession économique en 2009, emploie, en Charente-Maritime, environ 900 marins-pêcheurs et totalise 11 800 t de poissons vendus dans les quartiers maritimes du département. Ces ventes, dont les tonnages sont en baisse depuis 2005, représentent, en 2009, 7 % de la valeur des ventes nationales.